D’après l’ordre des conseillers en ressources humaines agréés (CRHA), la capacité à retenir les meilleurs talents peut contribuer largement à la réussite d’une entreprise; cependant, elle peut également présenter un défi majeur. Si les employés sentent qu’ils sont productifs, engagés et appréciés, ils seront plus enclins à refuser d’autres offres d’emploi et à choisir de demeurer au sein de l’équipe.

Il est donc essentiel de mettre en place un processus de rétroaction continue comprenant une évaluation annuelle du rendement bien pensée. Les employés qui sont satisfaits du processus de rétroaction sur le rendement s’investissent davantage dans l’entreprise et sont plus susceptibles d’y rester, selon une récente étude Gallup. C’est également une situation avantageuse pour les entreprises. En effet, l’étude montre que les entreprises dont les employés sont très engagés réussissent mieux que leurs concurrents ayant les employés les moins engagés, notamment dans les catégories suivantes :

  • taux de satisfaction des clients supérieurs de 10 %
  • rentabilité supérieure de 21 %
  • productivité supérieure de 20 %
  • taux de roulement inférieur de 24 à 59 %
  • taux d’absentéisme inférieur de 41 %
  • défauts de qualité inférieure de 40 %

En transmettant une rétroaction de qualité à votre employé, vous lui offrez un cadeau! Ils ont besoin de l’entendre et de prendre conscience de leur impact dans l’organisation, que ce soit positif ou pas. Cette rétroaction permet également de :

 

1)  Elle provoque le changement et alimente la croissance

Le retour d’information donne aux gens l’occasion de se regarder sous un autre angle. Il leur permet de voir comment les autres les perçoivent et l’impact que leur style de comportement et leurs méthodes de travail ont sur les autres membres de l’équipe. Cela peut être particulièrement perspicace pour les dirigeants, car cela leur permet de voir comment ils peuvent être mieux à même de susciter la confiance et d’inspirer de meilleures performances à leur équipe.

De plus, la plupart des gens veulent naturellement réussir dans leur travail et sont donc souvent très réceptifs à un retour d’information constructif. Selon le Harvard Business Review, 72 % des personnes estiment que leurs performances s’amélioreraient si leurs supérieurs leur fournissaient un retour d’information correctif. En fait, la même enquête a révélé que 57 % des personnes préfèrent un retour d’information correctif à des éloges et à une reconnaissance pure et simple.

Même s’ils ne l’encouragent pas, un employé peut recevoir un retour d’information constructif qui touche une corde sensible et provoque un changement qui lui permet de devenir un travailleur plus efficace et un meilleur collègue.

2)  Elle permet aux gens de se sentir utiles

En tant qu’humains, nous voulons tous avoir le sentiment d’appartenir à un groupe et d’être appréciés. Dans un contexte de travail, cela signifie sentir que ce que nous faisons et ce que nous apportons à l’entreprise a de la valeur, et savoir que nous faisons partie d’une équipe plus large qui travaille tous pour les mêmes objectifs.

Le fait de savoir que nous sommes utiles et appréciés nous donne le sentiment d’avoir un but. Elle nous montre que ce que nous faisons a un sens. C’est ce qui pousse les gens à se montrer chaque jour et à donner le meilleur d’eux-mêmes. Donner régulièrement des informations en retour est une façon de montrer aux employés qu’ils sont appréciés et utiles. Même un retour d’information négatif peut inciter les gens à vouloir faire mieux. Tout retour d’information, bon ou mauvais, renforcera chez vos employés le fait que ce qu’ils font a un sens.

3)  Elle améliore l’engagement des employés

Une étude réalisée par Officevibe montre que 4 travailleurs sur 10 sont activement désengagés lorsqu’ils ne reçoivent que peu ou pas de retour d’information. L’étude a également souligné l’importance pour les employés de recevoir un retour d’information régulier. 43 % des employés très engagés reçoivent un retour d’information au moins une fois par semaine, contre seulement 18 % des employés peu engagés.

Même s’ils ne le disent pas, les employés ont besoin d’un retour d’information. Et comme les jeunes générations ambitieuses et axées sur la croissance de Milléniaux et de la génération Y constituent désormais une part importante de la main-d’œuvre, le retour d’information ne fera que devenir plus important pour les entreprises. Surnommés la « génération la plus ambitieuse », les millénaires veulent apprendre et s’améliorer en permanence.

4)  Elle contribue à améliorer les relations de travail

Le retour d’information entre pairs ouvre les canaux de communication entre les employés. Cela peut être particulièrement utile en cas de conflit ou de tension entre collègues. Le retour d’information est une occasion de faire connaître les choses au grand jour afin de résoudre les problèmes et de trouver des moyens de mieux travailler ensemble. En outre, un retour d’information régulier peut empêcher les conflits de se produire. Les petits problèmes peuvent être résolus avant qu’ils n’aient la chance de dégénérer en quelque chose de plus grand.

Il est important que les employés reçoivent un retour d’information sur leurs performances et sur les points qu’ils pourraient améliorer dans leur rôle. Mais il ne s’agit pas seulement d’examens ou d’évaluations annuels. Les organisations ont plutôt besoin d’une culture saine et ouverte où les gens donnent et reçoivent un retour d’information de manière régulière et fluide.

5)  Elle permet à chacun de rester sur la bonne voie et d’éviter des erreurs importantes

Cela est bénéfique pour tous ceux qui participent à tout type d’activités : travailler sur un projet, préparer un événement, etc. En créant un flux de communication clair et honnête au cours de tout type de travail d’équipe, il vous permet de gagner du temps pour corriger le travail de quelqu’un, de réduire au minimum les erreurs dues à une mauvaise communication et d’éviter que ceux qui ont le sentiment d’avoir échoué ne regrettent.

 

Vous êtes maintenant convaincu? Vous aimeriez connaître comment offrir une rétroaction de qualité au fur et à mesure à vos employés ou encore connaître les étapes d’une évaluation de rendement réussie? Cliquez ici pour accéder à l’article.

 

Nathalie Charette,
PDG, Coach, Formatrice et Experte en relations RH